Le destin contemporain…

Le destin contemporain de techniques séculaires

Vitraux dans le style L.C Tiffany. Cuivre/étain – plomb

Les techniques du vitrail classique nous sont parvenues transmises d’artisans à artisans, de maître-verrier à maître-verrier depuis ces siècles où les jeux de lumières des édifices religieux devaient rapprocher leurs visiteurs du divin.

Cette préoccupation de transformation, Renaud Chapelle la poursuit à sa manière en jouant du vitrail classique. Avec ces verres fins (2 à 3 mm d’épaisseur) et ses profilés de plomb ou de cuivre (qui permettent d’obtenir des joints très fins), le vitrail enlumine remarquablement les habitations d’aujourd’hui.

Chaque création est unique et personnalisée. Elle voit le jour à l’issue d’une séquence immuable de gestes techniques et précis : dessin et calque, choix des verres, découpage des calibres, coupe des verres, meulage, sertissage au plomb ou au cuivre, soudage, masticage, nettoyage.

Les vitraux par leur délicatesse sont réservés aux emplacements intérieurs et capturent la lumière partout où elle passe : lanterneaux, plafonniers, cloisons, portes, fenêtres, impostes, en brise-vue, puits de lumière,…

Lanterneau de 150 cm x 100 cm. Remerciement à Mme Cécile H. et Mr Gilles P. pour la confiance accordée.
Remerciement à Madame Levke K. pour la confiance accordée.